Carrelages : Les types et les formats

Bonus technique N° 2

Choisissez le carrelage de vos rêves en fonction des types de carrelages et des formats.

Quand on construit sa maison ou si on fait la rénovation ou l’extension d’une maison existante, il n’est pas question de se tromper.  C’est en effet le carrelage que vous verrez le matin et tous vos invités le verront dès leur arrivée chez vous.

Nous allons examiner

-Le choix du type de carrelage

-Le choix des formats

Venez nous voir

1) Choisir le type de carrelage

Quand on parle de carrelage, on entend un revêtement de sol qui a été cuit comme la porcelaine. Il existe trois catégories de carreaux :

  • Vous pouvez vous intéresser à la pierre naturelle (granit / ardoise ou pierre bleue / marbre…),
  • Vous avez beaucoup de choix parmi les grès (cérame émaillé ou non ; il y a aussi le grès cérame ‘pleine masse’),
  • Et en terre cuite (ou argile cuite, tomettes, carreaux de ciment…).

 

grandes formats

Tendance vers les grands carreaux

Une femme préfère généralement un carrelage…

  • Facile à nettoyer, à désinfecter et résistant aux taches.
  • Et si possible qu’il ne laisse pas voir la saleté.
  • En harmonie avec les autres éléments de décoration comme les meubles et rideaux.

Bannière 7 astuces

Or beaucoup de revêtements de sols sont naturellement poreux et absorbent facilement les taches comme celles faites par une glace ou de l’huile de friture qui tombe sur le sol.

Bien sûr, vous pouvez choisir du marbre ou des tomettes et c’est très beau mais il faut prendre en compte qu’il faut traiter les surfaces pour ne pas avoir de problèmes de nettoyage par la suite.  Vous ne voulez pas vous mettre à genoux avec une brosse pour enlever les taches, n’est-ce pas ?

Un carrelage qui ressemble aux revêtements de sol naturels

carrelage style boisCarrelage style bois

Si notre appréciation de ces modèles est surtout esthétique, sachez que beaucoup de carrelages sont ce que l’on appelle des imitations : Carreaux de ciment, parquet, pierre, ardoise, béton… Il en existe en différentes tailles et nombreuses finitions. Souvent l’aspect ressemble à s’y méprendre à l’original. Et le fait que le carreau soit une imitation ne change pas son usage : des tomettes dans la cuisine, de la pierre bleue ou du marbre dans le salon.  Ce sont des carrelages grès cérame émaillés et la finition est incrustée dans la masse. Et tout l’avantage d’un nettoyage facile reste acquis.

Ainsi vous pouvez trouver facilement un carrelage :

  • haut de gamme style marbre ou granit
  • effet parquet
  • imitation bois
  • effet pierre

 

C’est souvent époustouflant de voir ce que les concepteurs de ces carrelages ‘design’ ont pu réaliser.  En tout cas ils vous donnent de nombreuses idées pour votre carrelage.

2) Choisir la taille et la forme du carrelage

La taille du carreau doit aussi être prise en compte.

Dans une salle de bains, on conseille souvent de poser des petits modèles. Avec la multiplication des joints, cela évite de glisser.  Mais la tendance va vers des modèles plus grands.  Il suffit que le carreau ait un relief structuré pour ne pas glisser.

Pour un carrelage salon, on peut choisir des carreaux plus grands. La tendance est aujourd’hui aux grand formats (60 x 60 cm / 80 x 80 cm / 120 x 60 cm). Il y a moins de joints qui peuvent se salir et cela agrandit visuellement les pièces.

Pour les maisons contemporaines et modernes, les grands carreaux brillants font un très bon effet.  Mais si vous avez un accès direct sur le jardin ou des animaux, les modèles satinés ou mats sont à privilégier.

De nombreux formats de carreaux sont disponibles en fonction des fabricants. Mais la règle de base est que les grands carreaux aident à agrandir visuellement la pièce (salon), alors que les petits la réchauffent (cuisine) et sont plus faciles à poser. Le plus souvent, les carreaux sont carrés ou rectangulaires, il en existe aussi des octogonaux, plus compliqués à poser.

Note : Il faut s’attendre à un surcoût au niveau pose quand il s’agit de grands carreaux.  Dans beaucoup de cas (à partir de 60 x 60), il faut être 2 pour les placer à moins d’avoir des outils adéquats. Un surcoût s’applique aussi si vous posez des ‘cabochons’ ou des carreaux octogonaux.  C’est très chronophage mais dans tous les cas, demandez à visiter des chantiers antérieurs du carreleur pour être certain qu’il sait le faire.

Autre articles à lire

Astuce° 1 Prenez vos conseils auprès de gens compétents.

http://carrelages-design.fr/conseils/

Astuce n° 2 Ne choisissez pas un revêtement de sol ‘authentique’ au détriment de la santé de sa famille. http://carrelages-design.fr/sante/

 Astuce n° 3 N’oubliez pas que la ‘facilité de nettoyage’ déterminera le plaisir que vous aurez à regarder votre carrelage pendant les années à venir.

http://carrelages-design.fr/nettoyage/

Astuce n° 4 N’essayez pas d’acheter son Carrelage en ligne

http://carrelages-design.fr/carrelage-en-ligne/

Astuce n° 5 Préparez sa visite au magasin de carrelage.

http://carrelages-design.fr/preparer-son-rendez-vous/

Astuce n° 6 Personnalisez la pose de votre carrelage

http://carrelages-design.fr/pose/

Astuce n° 7 On peut carreler sur un ancien carrelage sans tout démonter et sans faire des travaux importants.

http://carrelages-design.fr/carrelage-sur-carrelage/

Bonus technique

Bonus technique N° 1 Le nombre de joints est déterminé par la grandeur du carrelage choisi.   http://carrelages-design.fr/joints/

Bonus technique n° 2 Choisissez le carrelage de ses rêves en fonction des types de carrelages et les formats. http://carrelages-design.fr/formats/

Bonus technique N°3 : (Pour des clients qui s’intéresse aux normes)

http://carrelages-design.fr/normes/

Encore une Bonne ‘idée’ :  Comment éviter d’être frustré par le choix.

http://carrelages-design.fr/choix/

Précédent|Suivant